Conseils et Astuces pour gagner du temps !

Maîtriser ses peurs, et dire OUI à ses désirs ?

jeveuxsavoircequejeveux turnon

{Envies > Peurs – Je veux savoir ce que je veux}

Nous avons le plaisir de recevoir Aurélie Le Guillou, Coach-Formatrice certifiée par One Taste à San Francisco.

Dans cet article Aurélie nous explique comment maîtriser ses peurs, et oser dire OUI à ses désirs et à ses rêves.

L’objectif étant de travailler sur ses peurs pour comprendre ses motivations profondes et travailler sa confiance en soi…

*** Qu’est ce que vous voulez vraiment ? ***
1395799_10151921555255798_875801218_n

La réponse à cette question peut sembler difficile…

Que voulez-vous de plus au quotidien au travail, à la maison, ou dans vos relations ?

Cela peut être
– l’envie d’apprendre l’anglais,
– de rencontrer quelqu’un,
– d’être reconnu pour vos talents dans votre quotidien professionnel
– ….

Vous ressentez que vous avez soif de quelque chose, mais de quoi ?

Il y a sans doute une envie persistante en vous, sans que vous puissiez facilement mettre des mots dessus.

Vous pouvez ressentir que cette envie est présente, mais vous ne savez pas comment la nommer ou la décrire et c’est souvent plus fort que votre envie du dernier iPhone, d’une nouvelle maison ou de vacances.
Pourtant, il y a cette petite voix qui sait, et qui vous suit partout, même quand vous ne l’écoutez pas, elle est votre boussole interne et on l’appelle DÉSIR.

Alors, comment travailler sur ses peurs au quotidien pour les transformer en challenges et identifier les désirs dissimulés dessous ?

Puis à partir de ce qui vous enthousiasme, commencer à définir des actions simples qui vous rapprochent de vos rêves …

Ci-dessous quelques outils d’introduction pour écouter, écrire et vivre vos désirs au quotidien

Envies > Peurs…
envies-peurs

Commencez par vous demander quel est le dernier désir que vous n’avez pas osé communiquer ?

Dès que vous l’avez identifié, demandez-vous quelle était la peur sous ce désir non exprimé.

Nous sommes tous les jours projetés face à des désirs et des peurs.

Pourquoi ?

Parce que le désir touche au plaisir, nous amène à des sensations corporelles nouvelles, parfois déroutantes, à une énergie différente, à plus de clarté dans ses idées, plus d’intuition dans ce que l’on veut vraiment et nous fait travailler au quotidien vers plus de lâcher prise.

Le désir apporte de la magie et de l’inconfort lié aux peurs associées et ces peurs restent, souvent inconsciemment si on ne prend pas le temps de se pencher dessus, de les identifier.

Ecrire ses peurs est excellent pour être au clair dans ses idées, se sentir plus confiant et comprendre les motivations dissimulées dessous, car sans peur il n’y aurait pas de désir.

 

– Voici un premier petit exercice simple–

reflexion sur soi
Installez-vous confortablement, en position de méditation dans la mesure du possible.

Sinon allongez vous, et détendez vous…

Demandez-vous comment vous vous sentez ? Et y a t-il quelque chose qui pourrait faire que vous vous sentiez mieux.

Fermez les yeux 30 secondes et connectez-vous à vos désirs…

Est-ce facile ou difficile de mettre des mots sur ce qui ferait que vous vous sentiez mieux ?

Maintenant, posez-vous la question de ce que vous voulez vraiment , ou plutôt « Qu’est-ce que vous feriez si vous n’aviez pas peur ? »

Reflechissez-y 1 min et notez le.

Alors, était-ce facile ou difficile d’identifier ce que vous voulez vraiment ?

Faire du désir un moteur pour sa vie….

zone_de_confort-zone_de_magie

Lorsque l’on se penche sur ses désirs, on parvient souvent à ressentir que l’on a faim de quelque chose, quelque chose qui nous nourrirait autrement, mais sans parvenir aisément à mettre des mots dessus.

C’est souvent plus fort que l’envie d’objets matériels, d’une nouvelle maison, ou de partir en vacance dans les Caraïbes

Pourtant y’a une petite voix en nous qui a la réponse…
Faut juste apprendre à l’écouter, car cette petite voix que l’on appellée DESIR nous suit partout.

Quand on dit désir : toutes sortes de choses surviennent : excitation, peur, confusion, ou encore cette faim de quelque chose que l’on ne sait pas forcement exprimer.

Alors on peut se demander pourquoi est-ce si difficile de l’articuler. pourquoi devient -on parfois étranger à nos désirs ?

Parce qu’il n’y a pas de doute, suivre nos désirs nous guide vers plus de clarté, de profondeur, de confiance en soi et surtout vers qui nous sommes vraiment et le chemin que l’on veut mener.

Pour suivre ce chemin, il est indispensable de travailler sur ses idées reçues, ses croyances limitantes, et ses conditionnements.

Pourquoi ?

Parce qu’on nous a enseigné une variété de techniques pour restreindre nos désirs en essayant de coller au mieux aux conditionnements de sociétés, aux conditionnements éducatifs, religieux ….

… ce qui nous mène à nous raccrocher à un monde plus guidé par l’intelligence et par la raison que par le désir, alors que le désir est ce qui nous fait avancer dans la vie.

Souvent on se sent en conflit avec nos désirs, car ils ne sont pas encore fixes ou qu’ils sont plus une collection d’objets matériels .

Or en y travaillant, on se rend compte que les objets ou le matériel n’ont de sens que quand ils répondent à un vrai désir plus profond.

Exercice N°2 : LE DESIR VOUS APPELLE (3 min)

ecrivez vos desirs
Prenez un papier et un crayon, ou votre ordinateur.

Quels sont les désirs qui vous appellent maintenant.

Sans intellectualiser de trop, écrivez les 10 premiers désirs qui vous viennent à l’esprit. Ne vous jugez pas, ne vous limitez-pas…

C’est fait ?

Penchez-vous sur votre liste, relisez-les et demandez-vous s’ils sont mentionnés positivement, par l’affirmatif

Pourquoi ?

La plupart d’entre nous savent ce qu’ils ne veulent pas mais ont des difficultés à exprimer ce qu’ils veulent.

Alors attention à bien changer l’approche si vous vous retrouvez dans des situations.

Par exemple au lieu de dire : “ je ne veux plus travailler dans une grosse boite sous l’autorité d’un manager »

Dites plutôt : « Je désire commencer ma propre start up et travailler de la maison ».

Voici un autre exemple :

« Je ne veux plus d’une relation conflictuelle » par « Je veux une relation ou la communication est transparente à tout moment« .

Prenez 2 min pour les ré-écrire en positivant… L’émotion positive devant être votre moteur.

Bravo, vous avez fait le premier pas vers l’acceptation de vos désirs.

Ecrire votre listing de peurs
risque

Avançons à présent vers la prochaine étape, menant à un pacte , ou une alliance avec ses désirs et qui commence par se pencher sur ses peurs.

Voici quelques conseils d’introduction à l’écriture de vos peurs…

L’OBJECTIF est de NETTOYER ses peurs et ses colères pour mieux comprendre ses motivations et ses désirs.

La première fois, on peux y passer une heure ou plus pour mettre à plat toutes ses peurs, ensuite ce qui est intéressant c’est de prendre un bloc note et un crayon chaque jour pour écrire ses peurs pendant 15 minutes.

A vous de voir quel est le moment le plus adéquat… Sachant que je vous conseille d’en faire une routine.

Pour ma part, Je le fais le matin juste après mon petit déjeuner.

Mais certaines personnes aiment le faire le soir avant d’aller se coucher… A vous de de voir ce qui vous convient le mieux J

Il est possible que vous ne sachiez pas trop par ou commencer face à la page blanche au début, ou que vous ayez des résistances à les écrire (surtout quand tout va bien, on a pas envie d’aller écrire ses peurs) puis que vous ayez tout plein d’idées une fois que vous commencez.

Donnez-vous la permission d’écrire vos peurs comme elles vous viennent, même si vos idées ne sont pas encore tout à fait claires.

Commencez simple. Ecrivez en l’état ce que vous dicte votre petite voix.

Voici le formalisme (Prenons un exemple pour vous l’expliquer ensuite)

Univers/Dieu/Haut pouvoir (à vous de choisir), je suis en colère/contrariée contre mon manager (personne, chose, concept)
– Parce que j’ai peur d’être méprisante face à ses choix
– Parce j’ai peur de ne pas être comprise
– Parce que j’ai peur de ne pas me sentir écoutée
– Parce que j’ai peur de ne pas avoir de marge d’action face à lui
-Parce que j’ai peur de ne pas être reconnue pour mes talents
– Parce que j’ai peur…. (etc. jusqu’à écouler toutes vos)

Univers, je suis en colère contre Marie,
– Parce que j’ai peur de ne pas lui apporter assez d’amour
– Parce que j’ai peur de créer de la distance lorsque je ressens sa demande d’attention
– Parce que j’ai peur de me sentir déconnecté de son mode de communication
– Parce que j’ai peur
– …

Tout d’abord, vous vous adressez à un haut pouvoir pour poser un cadre à ce rituel d’écriture de vos peurs.

Ca peut être l’univers, comme la nature ou dieu si vous êtes croyant, ou tout autre pouvoir plus grand que vous.

Univers, nature/Dieu, J’ai suis contrarié/ ou je suis en colère contre (une personne, un concept, une idée, un système, etc.), mon chef, mes parents, Paris, mon sommeil, l’argent, mon manque de sport…

parce que j’ai peur de………..
parce que j’ai peur de….
parce que j’ai peur de…
etc….
jusqu’à ce que vous ayez épuisé vos peurs

A savoir que la colère signifie souvent que vous ressentez, quelque chose de positif ou négatif qui pourrait tourner en boucle si vous ne vous en déchargez pas.

Donc, tout ce qui vous empêche d’avancer comme vous l’aimeriez.

Toutes personnes, concepts, choses… tout ce qui vous bloque dans votre ouverture et qui pourrait tourner en boucle.

L’écrire vous permet de vous en décharger.

Voici un autre exemple :

Univers, je suis en colère contre ma mon manque de sport
– Parce que j’ai peur de me sentir lourde
– Parce que j’ai peur de me sentir moins attirante
– Parce que j’ai peur de me sentir moins confiante en moi
– Parce que j’ai peur d’avoir moins d’énergie au travail
– Parce que j’ai peur d’être moins productive
– Parce que j’ai peur….

Univers, je suis en colère contre l’argent
– Parce que j’ai peur de ne pas pouvoir vivre de ce qui me passionne
– Parce que j’ai peur de me sentir jugée en demandant de l’argent pour ce pourquoi je suis douée
– Parce que j’ai peur de me sentir restreint dans l’expression de mes talents
– Parce que j’ai peur de me sentir frustrée de ne pouvoir continuer à me former pour apporter plus d’inspiration en France

(jusqu’à ce que tu vous ayez épuisé toutes vos peurs qu’elles qu’elles soient)

Parfois vous allez choisir un sujet et rester écrire sur ces peurs uniquement sur ce sujet jusqu’à qu’elles soient épuisées, parce que cette colère a besoin d’être creusée, parfois vous exposerez à plusieurs sujets en 20 minutes.

Je vous conseille vraiment de poser sur papier toutes ces idées qui tournent en rond et vous font cogiter afin de vous autoriser à vous en décharger telles que vous les pensez.

C’est bon ?

A présent, prenez 15 min, mettez un timer et écrivez vos peurs…

C’est fait ?

Vous allez maintenant refermer l’exercice par la phrase suivante :

Univers, je te demande de supprimer ces peurs et prie pour ta volonté de les porter pour moi, mon sommeil, mon manager, mon niveau d’exigence, mon manque d’activité sportive.. (vous reprenez toutes les personnes, concepts auxquels vous vous êtes adressé dans votre listing)

Ensuite pour aller jusqu’au bout de l’exercice, je vous invite à déchirer la feuille, en faire une boule et la jeter à la poubelle, la brûler, ou en faire le rituel de votre choix pour la détruire.

Et hop, bonne journée !

Vous pouvez également choisir de lire votre listing de peurs à une personne de confiance.

C’est plus difficile (regard des autres…), mais c’est plus fort !

Essayer de le faire 15 min chaque jour pendant une semaine.

Si vous y parvenez, félicitations, vous avez fait le premier pas vers l’acceptation de vos peurs et commencé ce passionnant voyage sur le voilier des désirs

Un petit conseil, garder en tête que le plus important est de prendre la responsabilité de ses désirs et donc de ses peurs, et ce n’est pas un voyage facile croyez moi.

C’est passionnant mais cela demande aussi de prendre conscience de nos comportements compensatoires, des situations dans lesquelles on accuse facilement les autres de trop ou pas assez faire ou encore de prendre conscience des situations face auxquelles on se met en position de victime face a un système ou une personne pour se cacher derrière ce que l’on ne fait pas ou que l’on fait trop ou ce que vous procrastinez en terme de travail personnel.

Prendre la responsabilité de ses peurs est la clé de ce qui nous même vraiment à nos motivations et désirs sous-jacents. *** Bon voyage ***

Vous voulez aller plus loin dans la gestion de vos peurs… et désirs ?
franchir une étape

Aurélie Le Guillou, et son site turn-on.fr peuvent vous aider ! Elle est Coach-Formatrice certifiée par One Taste à San Francisco.
Elle aborde régulièrement les sujets du Désir et des Peurs lors de ses sessions de coaching et ses classes de formation à la pratique de « Méditation Orgasmique ».
Elle vous mène, via des téléclasses, des sessions de coaching personnalisées seul ou en groupe, à un pacte avec vos désirs étape par étape que vous pouvez faire évoluer tout au long de l’année pour avancer vers ce que vous avez vraiment envie d’accomplir 🙂
Vous voulez aller plus loin ?

Contactez Aurélie pour une session exploratoire de Coaching ou pour vous initier à la Méditation Orgasmique le 15 mars à Paris et le 29 mars à Montpellier.

Toutes les infos sur  turn-on.fr

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *