Home Blog

Le développement personnel est un voyage, pas une destination…

Il est si important de travailler sur son développement personnel.

Le dév perso va de l’amélioration de vos habitudes au quotidien, à un mode de vie plus sain.

Le but est d’être d’être la meilleure personne que vous méritez, et cela tout au long de votre vie.

Votre développement personnel est donc un voyage sans fin… pas une destination !

Les habitudes sont les clés d’une vie plus efficace, plus facile et souvent plus heureuse car avec les habitudes vous changez simplement vos routines quot

Les bonnes idées ne viennent pas toutes seules… le plus souvent il suffit de regardent ceux qui réussissent mieux que vous, et de voir ce qu’ils font (et qui marche !).

Non seulement cela renforcera votre détermination en voyant un résultat, mais le plus cela vous permettra également de découvrir des bonnes pratiques (et au contraire identifier celles qui sont toxiques) afin d’atteindre vos objectifs.

Pour commencer ce travail, identifiez ce qui bloque votre progression, vos obstacles…

Votre capacité de voir vos propres faiblesses est essentielle pour être en mesure de faire le premier pas dans la bonne direction.

Si vous êtes en mesure de surmonter certains obstacles, vous pourriez obtenir une image plus claire de ce que votre avenir vous réserve et où vous voulez aller.

Créez un plan d’actions centré autour des croyances personnelles que vous avez identifiées.

Vous devez concentrer votre énergie sur les choses qui vous font vibrer et qui sont en phase avec vos valeurs (votre Ikigai).

Ce faisant, vous pouvez faire des changements dans votre vie professionnelle et personnelle qui seront en phrase avec ce qui compte vraiment pour vous.

Dressez une liste de vos priorités et planifiez votre vie autour de ces éléments. En choisissant de faire 1 chose essentielle chaque jour, et que cette chose soit vraiment celle qui vous fasse progresser, alors vous allez atteindre le succès.

Le but est de se concentrer sur les choses qui comptent vraiment, comme c’est expliqué dans le livre « Allez à l’essentiel’ (The One Thing en anglais).

Apprenez à vous fixer des objectifs Ambitieux…

Se fixer des objectifs ambitieux permet de tirer le maximum de ses capacités, et surtout de tirer une pleine satisfaction de ses actions.

Si vos objectifs sont trop simple, vous aurez moins de fierté à en parler, et vous n’allez pas apprendre à vous dépasser.

Voici 10 règles pour apprendre à se dépasser :

1 – Commencez simple !
En divisant un objectif ambitieux en petites parties vous allez simplifier la réalisation de votre objectif majeur. Définissez des étapes, des actions… et petit à petit vous allez atteindre votre objectif.
Rome ne s’est pas en 1 jour avec 1 seule personne.. C’est l’accumulation de la volonté de milliers de personnes durant des années.

2 – Travaillez en équipe
Réaliser seul un objectif ambitieux peut être un challenge… C’est pourquoi vous devez demander de l’aide de personnes qui vont vous aider, vous soutenir, vous accompagner.

3 – Dites vous que la vie est courte…
Pour vous motiver pensez aux regrets que vous pourriez avoir si vous ne tentiez pas ce challenge… La motivation positive et négative vous aideront à avancer !

4 – Ne pensez pas uniquement aux limites actuelles
Vous pouvez progresser, trouver des nouveaux champs d’exploration et de développement en utilisant les outils comme Internet !
Avec les Media Sociaux (blog, twitter…), vos projets peuvent prendre une nouvelle tournure !

5 – Pensez aux développements futurs de votre projet dès maintenant
En ayant un point de mire ambitieux dès le départ vous pourrez vous motiver à atteindre votre objectif, ou à le faire évoluer au fil du temps.

6 – Ecrivez vos objectifs
Si vous restez dans le domaine du Rêve et du Fantasme, vous de réaliserez jamais vos rêves. Vous devez commencer par les matérialiser par une liste, une phrase, un calendrier…

7 – Mettez en place une machine à réaliser votre rêve.
Si vous ne définissez pas une liste d’actions, une routine, des plages horaires réservées à la réalisation de vos objectifs.

L’effet d’imitation…

Voici un nouvel extrat du livre de Robert Cialdini « Influences et Manipulations »

L’effet d’imitation arrive lorsqu’une personne voit une autre personne faire quelque chose, et donc elle va être tentée de l’imiter.

Dans son livre l’exemple c’est le cas des suicides ou l’imitation est forte chez les personnes « sensibles » qui trouvent alors ce geste comme acceptable, surtout si cette personne est similaire (ex une personne jeune imitera le suicide d’une autre personne jeune par imitation et association).

C’est par exemple la vague de suicides après la mort de Kurt Cobain, ou encore plus récemment après de Mickael Jackson.

Et donc 3 ou 4 jours après la parution d’une nouvelle grave de ce genre il y a un pic de l’imitation de l’acte.

Comment déjouer la preuve sociale et débrancher ce pilote automatique qui nous incite à agir comme les autres ?

Découvrez la méthode pour doubler votre vitesse de lecture !

closeup of the pages of an open old book while they are turning, on a rustic wooden table
Une des clés de la réussite, c’est l’efficacité.
Il existe de nombreuses techniques pour être plus efficace (méthode GTD, Pomodoro…), cependant peu de gens savent que l’on peut gagner énormément de temps grâce à la lecture rapide.
En effet, avec cette méthode, c’est comme si vous lisiez un texte, un article de blog, un livre… en 2 ou 3 fois moins de temps, tout en continuant à en comprendre le contenu.

Une petite astuce simple pour atteindre vos objectifs cette année…

J’ai le plaisir de recevoir Simon Cavé est le fondateur d’Everlaab, le blog minimaliste dédiés à tous les passionnés de productivité et de performance mentale.

Sur son blog, il interview régulièrement des personnalités (millionaires, astronaute, agent de la CIA..)… et dans cet article, Simon nous explique une petite astuce qui vous permettra peut être d’atteindre vos objectifs cette année…

9 conseils qui aideront à booster votre confiance en vous !

1 – Faîtes un plan pour les objectifs à accomplir.

C’est probablement l’un des moyens les plus importants et efficaces pour établir une confiance en soi durable.

Commencez par lister ce que vous voulez,  et vous ne voulez plus… vous aurez ainsi en ligne de mire ce qui vous attire et au contraire ce qui vous repousse.

Avec cela vous pourrez définir vos objectifs, où vous voulez aller et pourquoi vous voulez y aller.

Si vous ne commencez pas par là,  là vous n’arriverez jamais à changer les choses…  vous resterez dans le train-train habituel.

Suite à cela,  vous pourrez commencer par lister l’objectif final,  mais surtout des étapes intermédiaires.

par exemple,  si vous voulez changer de travail,  est-ce que je il faut déjà commencer par

  • faire un bilan de compétences
  • refaire votre CV
  • reprendre contact avec les personnes sur LinkedIn et Viadeo
  • changer votre garde-robe éventuellement faire un relooking
  • envoyer quelques CV
  • vous entraîner à passer des entretiens oraux

En listant ces petites étapes,  vous allez finalement commencer les choses,   gérer les priorités et enfin vous lancer.

Lorsque vous décidez de faire quelque chose et que vous ne reculez devant rien, votre confiance en vous agrandi rapidement.

Avoir un objectif à atteindre vous pousse à agir ce qui fera grandir très vite votre assurance personnelle.

 

2 – Faîtes face à votre peur.

Ce qui ne repousse le plus souvent de faire quelque chose,  c’est la peur du pire de ce qui pourrait arriver.

Par exemple  certaines personnes restent dans leur travail  malgré qu’ils le fait qu’ils le détestent, tout simplement parce qu’ils ont peur de ne pas retrouver un travail s’ils démissionnent.

Nos peurs ont tendance à nous faire penser au pire des cas alors qu’en réalité, ce n’est jamais aussi grave que nous le pensons.

Il faut donc lister ses peurs, avec toutes les choses qui peuvent arriver,  les pires comme les plus simples, et en face de chaque peur mettre des actions pour justement les éviter.

Il est essentiel de les écrire, car tant que l’on a pas écrit ces choses là elle tourne dans votre tête,  et elle vous empêche d’avancer.

Par exemple,  si vous avez peur de changer de travail,  dites-vous que vous pouvez réduire vos dépenses en sortant moi au restaurant ( et donc que vous aurez besoin de moins d’argent),  ensuite que vous avez le chômage pendant X mois…

Il est aussi possible de vous lancer directement et faire face à votre peur en vous jetant à l’eau. Ceci n’est pas du tout facile mais la récompense en sera plus grande.

La meilleure façon de surmonter sa peur est d’y faire face de front.

En faisant quelque chose qui vous effraie chaque jour et en gagnant la confiance de chaque expérience, vous verrez votre confiance en soi montera en flèche.

Alors, sortez de votre zone de confort et faites face à vos peurs.

3 – La pensée positive

Apprendre à voir le monde et votre vie sous un angle plus positif peut être un peu difficile, surtout si vous avez passé plusieurs années avec une vision négative des choses.

Cependant,  si vous vous concentrez toujours sur la partie négative des choses vous n’allez jamais avancer.

Vous verrez toujours le risque,  les problèmes, les freins… et jamais les gains.

C’est comme le verre d’eau à moitié vide ou à moitié plein…

Certaines personnes  reste ainsi dans cette spirale négative,  et n’en sortent jamais, et ainsi ils trouveront toujours un prétexte pour ne rien faire.

Pour vous aider, pensez à la dernière chose négative qui vient d’arriver,  et essayer de voir s’il n’y a pas finalement quelque chose de positif.

Par exemple,  imaginez que vous avez perdu un billet de 50 €,  alors dites-vous que vous avez finalement devoir passer 2 semaines à la maison  à travailler sur votre (blog, site…) sans pouvoir sortir, et non pas sur le fait que vous avez pas pouvoir aller au restaurant ce weekend.

Dites adieu à cette négativité meurtrière de confiance et essayez de remplir vos pensées avec des mots qui vous font sentir fort, heureux et en contrôle de votre vie.

L’énergie positive conduit à des résultats positifs, alors entraînez votre esprit à avoir des pensées positives : verbaliser des affirmations positives sur vous-même, aider les autres, rester actif et dormir suffisamment. Ceci n’est que quelque idée de base pour vous lancer.

Par exemple,  ne dit plus ;

  • je suis nul
  • j’arriverai jamais
  • c’est trop compliqué
  • je  vais essayer
  • je suis trop con
  • quel con

 

4 – Utilisez les musiques pour vous motiver

Nous avons tous une musique qui nous fait vibrer.

C’est par exemple la musique de Rocky  qui montent sur le ring, qui permettent de électrisé les personnes et se lance.

Cela peut être un morceau de hard-rock,  un morceau de rap…

Vous devez donc lister trois ou quatre morceaux de musique qui vous motivent à chaque fois que vous les entendez,  et juste avant un moment fort ( un entretien d’embauche, un oral…) vous allez vous le passer sur votre smartphone pour vous donner un coup de boost.

 

5 – Essayez quelque chose de nouveau seul

Beaucoup de gens n’osent pas faire les choses eux mêmes,  ils demandent à une personne de le faire à leur place.

Par exemple le simple fait de ne pas arriver à ouvrir une boîte de conserve,  à faire du bricolage dans sa maison…

Ce refus de sortir de sa zone de confort et de faire les choses nouvelles dans votre quotidien un impact sur votre vie.

Faire quelque chose de nouveau est une occasion de tester vos limites (et peu importe le résultat), vous vous sentirez mieux après être sorti de votre zone de confort.

Cela permet de stimuler votre estime personnelle.

 

 

6 – Utilisez votre imagination.

Votre esprit est un « muscle ».

Si vous ne l’entraînez pas,  il s’engourdit, devient moins performant…  alors que si vous faites appelle souvent à votre réflexion à votre esprit…  vous allez au contraire l’affuté comme une lame.

Il faut donc dans le quotidien  apprendre à se poser des questions,  à réfléchir au pourquoi, à anticiper…

Plus vous ferez travailler votre cerveau,  puis il sera performant !

En apprenant à utiliser votre imagination d’une manière positive, vous améliorez votre confiance en vous.

Utilisez aussi la puissance de la visualisation,  avant un grand événement imaginez minute par minute,  seconde par seconde… ce que vous allez faire, anticipez et répétez…

Vous verrez que tout de suite vous sentirez beaucoup plus à l’aise,  vous anticiperez les problèmes que vous pourriez rencontrer, et vous allez tout de suite être beaucoup plus à l’aise.

Par exemple, supposons que vous deviez faire un discours devant le conseil d’administration de votre entreprise, imaginer vous entrain de sourire, être positif, ouvert et passer un bon moment puis dite vous que le discours est terminée avec le résultat souhaité.

Si vous avez du mal à vous voir aussi confiant, pensez à quelqu’un d’autre par exemple un athlète, une star de cinéma ou un parent et voir comment elles marchent, parlent, se déplacent puis imité simplement ce comportement dans votre visualisation.

7 – Utilisez les succès passés pour le futur

C’est une habitude courante de laisser les échecs précédents et les mauvaises expériences vous traverser l’esprit avant de faire quelque chose d’important.

Il est préférable de les remplacer avec des souvenirs et des expériences positifs pour vous dire « J’ai déjà réussi quelque chose de plus  plus compliqué, alors pourquoi j’arriverai pas à faire ça. »

Nous oublions souvent ces choses positives et nos esprits se concentrent sur les souvenirs négatifs.

En basant votre futur sur les succès du passé,  vous construire votre votre futur sur des bases solides.

 

8 – Soyez tolérant avec vous-même.

Souvent il nous arrive de nous flageller,  en faisant un focus sur ce qui est mal, qui n’est pas bien,  les petites erreurs… au lieu de prendre la situation globale.

En faisant cela vous vous dénigrez,  vous vous critiquez… et vous retournez dans la spirale négative.

Être juste avec vous  vous permettra de reconnaître vos forces et de les développer.

Cela vous aidera non seulement à améliorer vos compétences, mais aussi la confiance en vos propres capacités.

La façon dont vous voyez les échecs contrôle  aussila perte de confiance avant ou après un échec.

Si vous regardez les personnes qui ont le plus réussies, vous remarquerez rapidement qu’ils réagissent différemment à l’échec.

Ils ne prennent pas  l’échec ou le rejet comme une fin, un arrêt…  mais au contraire comme un moyen d’avancer.

Ils savent que ce n’est pas la fin du monde s’ils échouent.

Au lieu de cela, ils regardent chaque échec et voient la bonne partie: ce qu’ils peuvent en tirer et s’améliorer la prochaine fois.

Voyez l’échec ou le rejet non pas comme quelque chose d’incroyablement négatif qui pourrait mettre fin à votre vie si cela devait arriver.

Redéfinissez-le dans votre esprit pour atténuer l’impact émotionnel négatif et la peur.

Tirez des leçons de l’échec pour vous améliorer.

Et, en redéfinissant l’échec de cette façon, votre niveau de confiance ne prendra pas une chute drastique chaque fois que vous échouez ou craignez l’échec.

Aussi il est très important à apprendre à accepter un compliment, et ne pas dire juste derrière oui mais j’ai eu de la chance,  oui mais c’est un travail d’équipe, c’était facile….

Sachez que le faîte d’être son plus grand fan valorise vos capacités, vos compétences, vos talents et votre potentiel.

Chaque fois que vous doutez de vous-même, rappelez-vous, vous êtes unique et inestimable et il y a des choses que personne d’autre ne sait faire mieux que vous. Donnez-vous un rappel quotidien que vous êtes génial.

9 – Entourez-vous des gens positifs

Certaines études montre que nous sommes la moyenne des personnes qui nous entourent.

C’est-à-dire que si toutes les personnes autour de vous gagner un salaire par exemple de 40000 € à l’année,  alors il y a de fortes chances que vous aussi vous soyez dans les 40000 € à l’année.

Si vous voulez briser cette  limite vous devez alors vous entourer d’autres personnes  qui vous permettront d’améliorer votre situation.

Puisque nous passons beaucoup de temps avec d’autres personnes, il est important de rester positif ou du moins raisonnablement neutre autour de vous autant que possible.

Vous avez sans doute déjà remarqué que parfois lorsque vous allez passer une soirée avec certaines personnes,  vous en sortez motivé et reboosté.

Au contraire,  lorsque vous passez un moment avec d’autres personnes,  vous avez le moral dans les chaussettes…

Certaines personnes ont le pouvoir de vous booster, d’autres de vous démotiver.

Une ou quelques personnes négatives peuvent vous affecter de façon importante comme vous harceler surtout ceux qui ont échoué à plusieurs reprises et qui n’ont qu’une mission c’est de s’assurer que tous les autres se sentent aussi misérables qu’eux.

Ces gens vont aspirer tout votre confiance et votre énergie, si bien sûr vous ne vous distancez pas d’eux.

Si vous voulez devenir plus confiant, vous pouvez par exemple lire des autobiographies ou regarder des documentaires de personnes qui ont du succès…

12 actions hyper simples pour stimuler sa confiance en soi

Les personnes qui ont confiance en elles reflètent cette confiance auprès des autres.

Cette confiance vient du fait qu’elles affrontent leurs peurs et ont tendance à prendre des risques.

Le manque de confiance en soi et la peur de l’échec peuvent ainsi vous empêcher de poursuivre vos rêves ou tout simplement de changer les choses.

La peur de l’échec est une des formes les plus connues de l’anxiété.

Pour construire et développer une confiance en vous, voici des actions simples que vous pouvez mettre en place dès demain pour améliorer votre compétence, votre image et booster votre confiance en soi.

1 – L’apparence compte pour être confiant

Ça peut paraître étonnant mais vous serez surpris de l’effet qu’une douche, d’un relooking de votre coupe de cheveux… peuvent avoir sur votre image.

Il suffit de voir quelques épisodes de « Nouveau look pour une nouvelle vie » pour s’en rendre compte.

Bref une bonne préparation aussi simple soit-elle permet d’être plus confiant.

 

2 – S’habiller correctement

Quand vous êtes bien habillés, vous vous sentez très bien et vous êtes prêts à tout affronter.

S’habiller correctement ne veut pas forcément dire porter des vêtements coûteux.

Vous pouvez être bien vêtus avec des vêtements ordinaires, pas chers mais qui peuvent être beau à regarder ou qui correspondent à la tendance du moment.

Si nécessaire changez votre garde robe pour vous redonner confiance.

Faites le tour de votre placard et jeter tout ce qui est trop vieux, trop grand, passé de mode…

L’image est beaucoup plus importante que vous le pensez.

C’est pourquoi il faut se faire une image mentale de soi-même, elle va déterminer le degré de confiance que vous avez en vous. S’il s’avère que cette image n’est pas bonne essayez de la modifier mentalement.

 

3 – Toujours penser positivement

 

Une des choses que vous devez apprendre à faire, c’est de penser positivement en changeant vos pensées.

Autrement dit, remplacez vos pensées négatives par des pensées positives (ex : je vais essayer => je vais le faire, c’est pas facile => c’est un défi…).

La positivité agit un tout petit peu comme un muscle. Si de temps en temps vous ne l’entraînez pas, il va rester faible.

Par contre, si vous l’entraînez et que vous l’exercez constamment, cela va accroître votre capacité à être positif et à penser plus positivement.

En complément éliminez les pensées négatives (ex:  je ne vais pas y arriver, c’est trop compliqué…).

Cette partie va de pair avec la précédente .

Vous devez maîtriser vos pensées parce que, lorsqu’on a une basse confiance en soi, les pensées négatives seront toujours présentes.

Alors lorsqu’elles apparaissent, faîtes tout votre possible pour les remplacer par des pensées positives.

 

4 – Apprenez à vous connaître

Lorsque vous faîtes une bataille, il faut bien connaître son ennemi.

Dans le cas présent l’ennemi c’est vous-même.

Donc commencez à être à l’écoute de vos pensées, à écrire un journal en rapport avec l’opinion que vous avez de vous-même et demandez-vous pourquoi vous avez à ce point des pensées négatives.

Ensuite essayez de penser aux bonnes choses que vous pouvez faire, ce que vous aimez faire.

Pensez à vos limites et demandez-vous : sont-elles vraiment réelles ? ou alors est-ce que je les ai moi-même inventées ?

Après cette analyse vous aurez un peu plus confiance en vous, car vous aurez écrit les choses, elles ne seront plus dans votre tête.

 

5 – Agissez  sur 1 chose à la fois

Une chose est de penser positivement, une autre est de mettre ces pensées en application, et de ne pas se laisser envahir par des pensées négatives.

Il faut agir sur une chose et faire abstraction des autres soucis, et arrêter de ressasser

Faites 1 chose  et mettez-y toute votre ’énergie.

Cessez de vous concentrer sur les problèmes et commencez plutôt à vous concentrer sur des solutions et à apporter des changements positifs.

 

6 – Soyez gentil et généreux

Poser une action généreuse, aider et encourager les autres libérerait dans notre corps de la sérotonine, l’hormone du plaisir et de la bonne humeur.

Le fait d’être gentil libère non seulement de la sérotonine, mais aussi des endorphines qui vous permettront de mettre vos douleurs en quarantaine.

De cette manière vous agirez en accord avec la règle d’or, vous vous sentirez bien  et vous regagnez un peu plus de confiance en vous.

 

7 – Evitez de tendre un baton pour vous faire battre : soyez préparé

 

C’est très difficile d’avoir confiance en soi si vous ne pensez pas que vous pouvez faire quelque chose de bien.

Or c’est en faisant les choses « comme une fleur », sans préparation que les pbs arrivent toujours.

Il faut au contraire anticiper et tout préparer pas à pas pour que tout aille pour le mieux.

Listez étapes par étapes ce que chaque activité nécessite, et listez mentalement ce qui devra être fait.

 

8 – Parlez lentement

Une personne qui a de l’autorité ne parle pas rapidement, il prend son temps et parle lentement.

C’est une attitude qui montre qu’on a confiance en soi.

Tous les politiciens l’ont compris : ils parlent peu et lentement… faites de même et prenez le temps de respirer.

 

9 – Augmentez votre compétence

Comment faire pour se sentir plus compétent ?

C’est en devenant compétent.

Vous pouvez y parvenir grâce à l’étude et la pratique.

Pour bien comprendre cela, prenons l’exemple d’un rédacteur.

Il ne commence pas sa profession en rédigeant tout en un temps recors.

Il commence à écrire petit à petit les articles de blogs, les petites histoires, etc. et de cette manière à force de pratiquer il augmente ses compétentes.

Commencez simples, découpez en étapes, regardez ce que font les autres…

 

10 – Fixez vous des objectifs réalistes

Il faut que vous vous fixiez des objectifs et pas n’importe lesquels : des objectifs réalisables.

Trop de personnes se fixent des objectifs irréalisables et quand ils ne parviennent pas à les atteindre, ils sont encore plus déçus.

Par exemple j’ai vu 100 fois des personnes suivre le régime Ducan, Paléo… et vouloir perdre encore 3 kg de plus pour atteindre leurs poids de 20 ans, et au lieu d’être raisonnable le sacrifice était trop fort et ils ont arrêté… et repris des kilos !

Plus vous réalisez vos objectifs, plus vous vous sentirez mieux.

Alors fixez-vous des objectifs réalisables et votre confiance en vous-même va augmenter.

 

11 – Changez une petite habitude à la fois

On ne change pas sa nature, et on ne change pas de longues années d’habitudes bien ancrées.

Commencez simple, juste par une petite habitude que vous allez ancrer dans vos habitudes existantes.

Par exemple se lever le matin 10 minutes plu tôt pour faire un peu de sport, boire un verre d’eau au lieu d’un café le midi…

Vous pouvez le faire pendant un mois et vous verrez que vous vous sentirez très bien.

Vous n’avez pas besoin de faire de grandes réalisations, tournez vous vers de petites réalisations qui sont dans vos cordes.

Au fil du temps ces petites réalisations vous permettront de faire des plus grandes.

 

Le sport est l’une des choses qui donnent le plus de force et cela participe à ce qu’on se sente mieux.

Par exemple un sport de combat (judo, karaté…) vous obligera à affronter vos peurs dans un contexte cadré et amical.

Tout ce que vous avez à faire c’est de trouver un peu de temps pour marcher et vous verrez les bienfaits.

 

12 – Pensez à vos succès passés pour réussir vos succès futurs

La confiance se construit en surmontant une peur, en ayant franchit une étape…

Lorsque vous êtes en face à un problème, un challenge… repensez à d’autres situations pros ou persos que vous avez surmonté avant.

Cela va de pair avec le fait de bâtir sa compétence et d’être préparé. Une personne qui a acquis de la connaissance sera plus

 

Comment être plus productif ? 13 conseils très simples pour augmenter votre efficacité au travail !

Peu importe vos objectifs ou votre niveau de motivation , il n’y a que 24 heures par jour.

Donc, il n’y a jamais assez de temps pour vos passions et votre temps libre, ou progresser dans le travail.

Pire encore, un entrepreneur doit avoir de la  productivité et allier cela à une bonne hygiène de vie.

Et lorsque l’on est un créateur d’entreprise ou une startup, dans les premier mois on doit être très efficace, et donc la productivité est un des principaux objectifs de l’entrepreneur.

 

Voici 13 conseils simples pour améliorer votre productivité simplement.

Astuce 1 : Consultez vos emails que quelques fois par jours et pas tout le temps.

Vérifiez vos emails de préférence en fin de matinée et dans l’après-midi  pour réduire au maximum le fait de gérer les « urgences » et au contraire avancer sur les choses importantes. Le fait de réaliser en premier ce qui compte, cela va rendre votre journée moins stressant et ne plus être esclave de vos eMails.

 

Astuce 2 : Faire est mieux que de penser à faire

N’attendez plus d’avoir tous les éléments en main, le produit parfois… pour vous lancer.

Une action immédiate et des premiers résultats concret vont vous donner plus de détermination sur la réussite de ce projet.

Démarrer un tout nouveau projet n’est pas facile, mais le plus souvent le plus grand ennemi c’est de ne pas se lancer, de procrastiner…

Voici quelques facteurs clés pour commencer un tout nouveau projet sur une bonne base:  valider l’intérêt du projet, ce qui est essentiel pour réussir… et lancez vous !

 

Astuce 3 : Moins on détaille ce qu’il faut faire, plus c’est compliqué d’y arriver.

Alors spécifiez ces objectifs clairement dans un bloc-note avec des grandes étapes, les résultats à obtenir…

Vous pouvez aussi déterminé un temps fini pour une tâche, car si vous ne définissez pas une date de fin vous pouvez y passer plus de temps que prévu.

Par exemples les principales étapes, ce ce que vous devez faire en premier.

Ensuite vous pourrez choisir les choses que vous allez faire durant la journée, puis remettez à vous votre liste chaque matin durant quelques minutes pour revalider ce qu’il faut faire.

 

Astuce 4 : Regroupez les actions similaires pour être plus productif

En regroupant à la suite des tâches similaires vous allez les traiter plus vite et plus efficacement (ex: faire la compta 2h / semaine et pas un peu tous les jours).

Je vous suggère donc de planifier dans la semaine les tâches similaires et régulières.

Cette manœuvre pourra vous aider à être plus efficace et productif.

 

Astuce 5 : N’essayez pas de tout retenir, déléguez à Outlook, evernote, wrike, trello… vos idées

Au fur et à mesure que votre projet avance, vous auriez tellement d’idées dans la tête que vous ne pourrez plus tout garder à l’esprit.

Donc il est préférable pour vous de chercher à les « sortir » de vos préoccupations et de les noter pour vous concentrer sur ce qui est important.

Vous pourrez aloes revoir vos priorités, et voir ce qui sont importants pour votre projet et revoir vos priorités.

 

Astuce 6 : Faites autant d’efforts que possible pour vous lever tôt chaque jour.

Travailler tard le soir et se réveiller le matin dans le gaz n’est pas une bonne méthode.

Il faut contraire commencer la journée en pleine forme.

Or pour vous sentir en forme durant toute la journée il faut se coucher pas trop tard le soir et éviter les journées à rallonge.

Et dans la journée je vous conseille de boire de l’eau, de prendre une bonne douche  avant de sortir… et de prendre un peu de thé / café de manière raisonnée, accompagné de quelques cures de vitamines.

 

Astuce 7 : Penser c’est bien, agir c’est mieux

Pas besoin d’assister à des dizaines de réunions réunions, il faut fixer des objectifs simples et communiquer de manière informelle.

Parfois il faut éviter les réunions pour le faite le point de manière informelle (au café, à un bureau…).

Les longues réunions sont souvent moins productives que les réunions informelles car elles visent souvent à faire le point sur des projets  qui sont en cours sans aller directement.

 

Astuce 8 : Evitez le multi-tâches et concentrez vous sur ce que vous faites pour le faire efficacement

Il faut toujours rester concentré sur toute chose que vous faite pour pouvoirs bénéficié de chaque opportunité qui ce présente et ne pas perdre de temps (si nécessaire mettez vous dans une salle de réunion, mettez un casque pour ne pas être distrait…).

Booster sa productivité en disant non aux distractions vous rendra plus affirmé dans tous vos choix et actions.

 

Astuce 9 : Un bureau désordonné = un esprit désordonné

Etre ordonné compte beaucoup pour ne pas se sentir perdu.

Avoir une liste des tâches simples, un objectif à atteindre dans le mois, un bureau rangé… permet d’être zen sur ce qu’il faut faire.

 

Astuce 10 : Adaptez la méthode promodoro en alternant sprints de travail et mini pauses

Faites une pause d’une dizaine de minutes après une longue période de travail (45 mins).

Vous pouvez utiliser cette pause pour prendre un café, boire de l’eau, aller aux toilettes…

Vous allez ainsi rapidement gagner en productivité et en performance.

Cela vous permet de vous concentrer sur l’essentiel et vous incite à fournir un travail de haute qualité.

 

Astuce  11 : Utilisez les temps improductifs pour des tâches simples

Par exemple dans les transports vous pouvez lire vos emails, noter des idées…

Cela peut aussi vous servir à vous former, par exemple à lire des livres, écouter des livres audios…

Par exemple si vous faites 30 minutes de trajet en métro chaque jour, durant un an ceci est équivalent à 12,5 jours de travail normal (0,5 h x 200 jours de travail / an  = 100 heures / an)/

Vous pouvez exploiter ce temps pour des podcasts, lire des livres…

 

Astuce  12 : Evitez les interruptions internes et externes

Nous sommes dans une société où l’interruption est omniprésente (collègues, emails, facebook, notifications, SMS…).

Mettez vous à l’abri de toutes ces personnes et appareils qui vont vous interrompre lorsque vous êtes en plein réflexion, création, planning ou quand vous écrivez.

Vous pouvez vous mettre dans une salle de réunion, mettre un casque pour écouter de la musique…

 

Astuce 13 : Pensez à votre confort de travail

Le confort surtout au lieu de travail améliore beaucoup le bien être et la productivité.

Par exemple un grand écran + un PC portable améliore la productivité, une souris sans fil permet d’être plus efficace…

J’arrête de râler… une conférence TEDx pour apprendre à ne plus râler auprès de ses collègues, ses enfants…

J’arrête de râler… une conférence TEDx pour apprendre à ne plus râler auprès de ses collègues, ses enfants…

Une personne râle entre 15 et 30 fois / jour…

18 minutes de plaisir et de rires :

Mini formation à l’utilisation du MindMapping !

Le MindMapping permet

Vous pouvez consulter le premier module (29 minutes) :
– Les bases du MindMapping
– Les outils
– L’erreur à ne pas commettre en MindMapping
– Les principaux usages du MindMapping

Et si vous souhaitez aller plus loin, voici le lien vers la formation complète sur le MindMapping.

Le Secret d’une bonne santé et du bonheur ? L’Amitié et l’Amour selon Harvard !

Voici une étude menée sur 750 hommes pendant 75 ans, qui montre que c’est l’amitié et l’amour qui permettent de garder une bonne santé.

5 piliers pour ne pas foirer sa Start-up

Ce n’est pas une surprise de dire que la majorité des startups échoue…

Certains estiment même le taux d’échec à 75%… en particulier quand il n’y a qu’un fondateurs, où que l’équipe ne partage pas les même objectifs dès le départ.

Mais il existe quelques piliers de base pour au moins éviter de se planter, surtout quand on a une bonne idée et un bon produit.

Que vous travailliez seul dans votre garage, que vous soyez une bande de potes, que vous soyez des anciens collègues… ces astuces seront de réelles alliées dans la création de votre startup.

 

1 – Il faut un problème urgent et important à résoudre, et si possible le connaître soit même.

#entrepreneurfail Talk is Cheap

Il faut avant tout connaître les tenants et aboutissants du problème que l’on veut résoudre, et duquel on crée sa startup afin d’être sûr qu’il y a un vrai marché.

Et il n’y a rien de mieux que de connaître soi-même le problème, pour savoir comment le résoudre, tout en sachant « casser les codes » pour trouver une solution différente de ce qui se fait actuellement.

L’autre élément clé, c’est d’être soi-même utilisateur de la solution, afin d’être dans la même situation que le client.

Si vous ne croyez pas vous-même dans votre solution au problème, qui le fera ?

N’oubliez pas pour autant qu’on apprend tous les jours.

Il faut savoir rester astucieux et continuer à être ouvert à la critique et aux changements à venir.

N’hésitez pas à sortir des conventions et des sentiers tout tracés, si vous proposer une solution qui se base du 90% de ce qui se fait actuellement, vous ne serez pas assez disruptif.

Donc prenez des évolutions technologiques, sociales, psychologiques… récentes (sans votre secteur ou un autre), et regardez comment vous pourriez les transposer dans votre métier.

Il est évidemment préférable de créer son entreprise dans un domaine qui nous plait vraiment et pour lequel on est prêt à investir beaucoup de temps & de passion, et son argent.

Créer sa startup prend au minimum 40 heures par semaine de travail mais la plupart des entrepreneurs qui se lancent travaillent bien plus que 40 heures.

Une Start-up c’est comme une maîtresse qui réclame une attention de tous les jours…

Dans cette optique il est important d’être le plus productif possible.

Pour cela, il est important d’avoir quelques notions théoriques et pratique sur la gestion du temps, comme dans cet article.

10 astuces pour être plus productif quand on travaille à domicile !

Dans cet article, Sophie du site GagnerSonArgent.fr nous explique ses 10 secrets pour être plus productif lorsque l’on travaille à domicile.

 

Travailler à domicile, un privilège, mais aussi une contrainte…

884752242126d9fcf699c531545ee1d8

Travailler à domicile est une volonté de plus en plus recensée.

Ne plus perdre de temps dans les transports, pouvoir aménager ses horaires comme on le souhaite, sont des arguments souvent entendus en faveur de ce mode de travail.

Avec le développement d’internet, les tâches pouvant être réalisées à domicile se sont multipliées.

Mais l’image n’est pas toujours aussi idyllique que l’on se la représente, les sources de distraction pouvant être nombreuses.

Pour vous permettre de profiter des atouts du télétravail et de gagner votre vie sur internet sans contraintes, voici 10 astuces pour devenir plus productif quand on travaille à domicile.

1. Séparez lieu de travail et lieu de vie

work-from-home

En travaillant de la maison, il peut être tentant de s’installer dans son lit ou dans le canapé pour travailler mais cela ne serait pas très productif.

Vous pourriez bien être plus tenté par une sieste que par les tâches qui vous attendent.

Se mettre sur un coin de la table au risque d’être dérangé sans cesse n’est pas une solution non plus.

Comme si vous travailliez à l’extérieur, il faut vous créer un espace de travail pour mettre des limites aussi bien physiques que psychologiques entre votre lieu de vie et votre espace de travail.

Si vous avez la chance d’avoir une pièce qui n’a pas de fonction qui lui est attribuée, c’est l’occasion parfaite pour en faire votre bureau.

Vous pourrez ainsi y créer un espace productif et motivant pour travailler.

Si vous ne pouvez pas créer une pièce bureau, vous pouvez aménager un coin de votre salon qui sera dédié à votre activité.

Ce sera votre espace de travail, vous pourrez vous y retrouver au calme et y travailler sans être dérangé.

S’imposer de créer une limite vie privée, vie professionnelle est la base de la réussite d’un travail à domicile.

Pour que la limite psychologique soit aussi claire que la séparation physique, interdisez-vous de travailler en pyjama.

Comme si vous alliez au bureau, prenez le temps de vous doucher, vous habiller et vous coiffer, vous serez ainsi mieux réveillé et en de meilleures conditions pour travailler.

Etes vous débordé… ou tout simplement vous ne savez pas gérez vos priorités ?

Voici une petite vidéo qui devrait vous faire réfléchir :

Aidez vos enfants à être plus intelligents… encouragez les !

Aidez vos enfants à être plus intelligents… encouragez les !

Mais pas seulement en leur disant « tu es intelligent… », mais « tu as dû beaucoup travailler » !

Comment avoir moins mal au dos au bureau ? – 7 conseils simples à mettre en place !

C’est le mal le plus courant de ceux qui restent assis devant un PC toute la journée : le mal au dos !

 

Le mal au dos a plusieurs origines :

 

Voici donc quelques astuces pour réduire votre mal de dos au bureau :

 

 

1 – Mettez votre écran au niveau de vos yeux et calez votre dos !

 

Vous devez avoir les yeux au niveau le plus haut de l’écran (au niveau du bord), vous ne devez pas avoir la tête baissée ou levée.

ergonomics-desktop

 

Si vous avez un portable il existe deux astuces :

– Acheter un second écran plat, et ne plus utiliser celui du PC que comme second écran.

– Mettre une ou deux boites à archives (ou deux ramettes de papier) sur l’écran du PC, et utiliser un clavier externe.

 

De même vous devez avoir le bas du dos collé contre le dossier de votre chaise, cela vous permet de vous tenir droit.

 

 

2 – Détendez vos muscles de temps en temps.

 

Il faut de temps en temps vous détendre en particulier au niveau des épaules, en relâchant les muscles et en faisant de petit mouvements de rotation des épaules.

 

De même pour éviter la fatigue oculaire, ne fixez pas toujours votre écran, forcez vous à regarder de temps en temps un point éloigné, ainsi qu’à cligner des yeux (sinon vous allez avoir les yeux secs, en particulier si vous avez une climatisation !).

 

Enfin, si vous avez mal aux poignets, massez légèrement de temps en temps l’arrière du poignet.

 

 

3 – Choisissez une bonne chaise

 

Choisir une bonne la chaise est un bon moyen de réduire le mal de dos…

L’empathie, la clé pour mieux faire passer ses idées !

elephant

Que cela soit dans la vente, le management… il faut toujours se mettre à la place des autres et avoir de l’empathie.

Cela permet de savoir quels sont les leviers positifs et négatifs des uns et des autres, pour mieux faire passer ses idées.

Une bonne action en entraîne une autre…

Une bonne action en entraîne une autre… une vidéo simple mais efficace :

J’ai gagné 3,5 jours de travail / an avec 1 petit changement sur mon PC !

En effet je viens de donner une nouvelle jeunesse à mon PC en mettant un Disque Dur 512 Go SSD.

Et voici les gains de temps effectués :

– Coûts en temps annuel : 6h10

* Sauvegarde des données de l’ancien disque dur (au cas où…) : 4h

* Clonage du disque existant (logiciel Acronis offert gratuitement avec le disque dur Crucial) : 2h

* Installation du disque dur dans le nouveau PC : 10 minutes

– Gains de temps annuel : 32,5 heures

* Démarrage du PC : 25 secondes au lieu de 2 minutes, soit 1min 30 par démarrage 3 fois / jour => 300 x 90 secondes = 7h30

* Lancement des applications Word, Excel…) de 5 secondes à 2 seconde : 3 x 20 lancements / jour x  300 jours =  5 heures

* Lancement initial de mes 5 à 10 onglets Google Chrome sauvegardé : 5 secondes économisées x 40 x 300 = 16,5 h

* Montage de vidéos au moins 20% de temps en moins : 3 minutes x 40 vidéos an = 2h

* Affichage des répertoires, recherches, copie de gros fichiers : 30% de temps (au moins) économisés : 20 secondes x 300 jours = 1,5 heures

Comment changer de vie – 21 experts vous livrent leurs conseils !

J’ai eu le plaisir de participer à un livre collaboratif avec 21 autres experts sur la thématique « Changer de vie ».

Voici le résultats de nos réflexions :

12 petits mensonges que nous nous disons tous les jours…

– J’arrive dans 5 minutes !
– J’ai pas très faim…
– Tu peux me le dire, je ne le répéterai à personne !
– Je suis presque
– Ce soir je me couche plus tôt…
– Allez, juste un petit morceaux, pas plus !
– J’ai pas sommeil… Je vais reposer mes yeux 5 secondes…
– J’aimerais bien rester, mais je dois me lever tôt demain
– Mais non, cela ne fait rien…
– J’en ai encore pour 5 minutes !
– Pas de problème !
– Je vais faire une petite sieste rapide…

L’effet miroir, un réflexe humain !

L’effet d’imitation chez l’homme, un des mécanismes de l’évolution de l’homme…

Comment être sûr de faire les bons choix ?

Voici une vidéo de Philippe Gabilliet qui explique que « Choisir c’est renoncer », mais que l’important c’est de prendre une décision, même si ce n’est pas la meilleure…

En faisant ainsi, faire que ce choix soit le bon ou corriger le tir.

5 techniques de manipulation simples… et comment les détecter !

– Demander quelque chose d’important avant
– Toucher physiquement les gens
– S’intéresser aux gens d’abord
– Auprès une expérience désagréable
– …

L’herbe est toujours plus verte ailleurs ?

Une vidéo qui évoque cette maxime :

GREENFIELDS from Greenfield Team on Vimeo.

Graduation movie directed by Luis Betancourt, Benjamin Vedrenne, Joseph Coury, Michel Durin and Charly Nzekwu at Supinfocom, June 2013.

Augmentez votre persuasion en ajoutant simplement 3 questions…

C’est à dire ajouter un plan d’actions ou une visualisation, avec Comment, quoi et quand :