Conseils et Astuces pour gagner du temps !

Est-ce que vous n’oubliez pas de remercier et féliciter ?

Dans notre société actuelle trop de personnes oublient de remercier et de féliciter.

Pourtant le pouvoir d’un simple « Merci » peut être exceptionnel, à la fois pour des relations personnelles et professionnelles.

Je m’en suis rendu compte la semaine dernière : une personne que je connaissais se plaignait de son job et voulait en changer, car elle n’avait pas de reconnaissance et elle avait l’impression que son manager n’appréciait pas plus que cela son travail…

Pourtant, après avoir discuté quelques minutes, on pouvait voir que tout se passait bien à son travail, cette personne avait récupéré de nouveaux dossiers, elle avait été augmentée 2 ans de suite… mais pourtant il manquait une chose essentielle : la reconnaissance de son travail par son manager via des mots ou des gestes.

Cela peut se faire de manière simple

– En réponse à un email : merci de ta rapidité, merci pour ces informations précieuses…
– Par téléphone après avoir reçu un objet : Merci, j’ai bien reçu ton CD…
– Via un email vers vos clients 4 jours après une commande : Merci d’avoir commandé chez nous, est-ce que vous avez reçu notre produit et est-ce qu’il vous plait…

Remercier dans un cadre professionnel n’est pas naturel, et pourtant c’est extraordinairement efficace, mais trop souvent négligé…

Le remerciement doit aussi reprendre sa place dans notre langage et dans nos relations avec nos collègues au quotidien.

Si vous êtes manager, est-ce que vous pouvez dire quand vous avez félicité pour la dernière fois un collègue pour son travail via un simple « Très bien », « Super », « Tu as fait un bon travail… », « Je suis content de ce que tu as réalisé… » ?

Si vous êtes au même niveau hiérarchique, quelle est la dernière fois que vous avez félicité un collègue pour un travail bien réalisé ?

Ces petits messages sont simples et contribuent à améliorer l’ambiance de travail et la cohésion, mais nous les oublions trop souvent…

En remettant au goût du jour ce que nous avons appris tout petit (dire merci, féliciter…) vous pouvez très facilement remotiver & valoriser une personne.

Bien entendu il ne faut pas en abuser, sinon vous risquez de faire perdre aux mots leurs valeurs (ex: dire toujours « Bravo » ou le faire sans que le travail effectué soit en rapport), mais utilisés à juste titre ils peuvent renforcer la cohésion et l’esprit d’équipe.

Dans votre vie personnelle c’est le même principe : quand est-ce que vous avez fait un compliment à votre femme (« Tu es très belle aujourd’hui »,…), à vos enfants (« Tu as fait un beau dessin, c’est bien »… ) ?

En agissant de la sorte vous allez insuffler un esprit positif dans vos relations et renforcer votre relationnel.

A vous de jouer maintenant : faites un point sur ce que vous faites et dites actuellement, et comment vous pouvez améliorer la situation !

5 Comments

  1. lionel
    15 janvier 2011 - 17 h 25 min

    Tout à fait d’accord avec toi, savoir remercier au bon moment et de la bonne façon est un vrai plus pour notre vie sociale !

    Reply
  2. 23 février 2011 - 10 h 46 min

    Bonjour
    c’est ce qu’on appelle la reconnaissance de la contribution.
    Précision toutefois pour les managers. Lorsqu’on reconnaît la contribution, il faut donner des exemples ou s’appuyer sur un fait précis, mentionner les qualités personnelles qui contribuent à cette performance et ce que cette contribution apporte à l’équipe ou à l’entreprise.
    Ainsi on accroit l’impact sur la performance et la motivation et on évite que le salarié puisse douter de la sincérité du manager.
    Alain COLLIAUX
    MTD

    Reply
  3. 25 février 2011 - 19 h 01 min

    Je vous félicite pour ce bel article !… Merci ! 😉

    Reply
  4. mathilde
    28 février 2011 - 12 h 42 min

    Remercier et féliciter, ce n’est pas la même chose pour moi : quand on remercie, on échange d’égal à égal, on s’ouvre à l’autre et on est dans un dialogue « vrai ». C’est ce qui fait la force et la valeur du remerciement.
    Au contraire, féliciter induit un jugement implicite, et introduit un rapport de manipulation, car celui qui félicite se place de fait au-dessus de celui qu’il félicite. Ce genre de comportement pollue les relations, à mon sens.
    D’ailleurs, même dans le rôle de parent, certains spécialistes de l’éducation préconisent d’éviter les compliments. Exemple d’une école que j’apprécie tout particulièrement : http://www.awareparenting.com/french.htm (point 4)

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *